Archive pour la catégorie 'Orthogram'

S ou pas S, là est la question !

          « Réalises tes rêves ! »

          Oui,  des rêves, on en a beaucoup en général. Mais ce n’est certainement pas à réalise d’en faire les frais !

          Au présent de l’impératif, à la deuxième personne du singulier (tu), les verbes se terminant par un e muet ne prennent pas de s, sauf s’ils sont aussitôt suivis de en ou de y.

          Un exemple : Ferme ta gueule Jean-Luc, laisses-en un peu à ce pauvre Jofiré !

          Une chose encore que l’on doit savoir : au présent de l’impératif, à la deuxième personne du singulier, aller devient va sans s. On ajoute toutefois un s, s’il est suivi de y.

          Un exemple : Va te faire foutre, Marius ! Oui, vas-y !

          P.-S : Veuillez excuser la vulgarité. Je ne sais pas si vous avez remarqué, mais c’est ce qui semble se faire de mieux sur les réseaux sociaux. Alors, que les gens continuent d’être vulgaires si cela leur chante mais au moins, que cela soit fait conformément aux règles de grammaire et d’orthographe !

Publié dans:Orthogram |on 10 mai, 2014 |Pas de commentaires »

Plus de souci à se faire !

          Soucivoilà un mot qui a toujours eu du souci à se faire,  par la faute de certains. Mais bon, espérons qu’après cette petite clarification, les choses iront mieux désormais. 

          Souci, au singulier,  ne prend jamais de S. Que cela soit clair une bonne fois pour toutes.

          Tout comme on dirait un ananas au singulier et des ananas au pluriel, il faut dire… oups, je viens de m’apercevoir que cet exemple n’est pas très approprié !

          Enfin, voilà : un balai – des balais ; un délai – des délais ; un remblai – des remblais ; un souci – des soucis…

Publié dans:Orthogram |on 5 mai, 2014 |Pas de commentaires »

Dignité retrouvée !

          Evertuons-nous à redonner à la phrase qui suit, l’innocence et la dignité, dont elle a été sauvagement dépouillée : « Vraimant desollé, la connection internète de mon téléphonne dekonne un peu, j’ai du le redemaré du cout. » 

          Voici ce que donne la phrase corrigée : « Vraiment désolé, la connexion internet de mon téléphone déconne un peu, j’ai dû le redémarrer  du coup. »

          Plusieurs commettent cette erreur, en français, on écrit connexion et non connection.

Publié dans:Orthogram |on 1 mai, 2014 |Pas de commentaires »

Rimbaud & variations |
annes38 |
écrivaillon |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Fondation Cercle de Fès .
| La vie est trop courte pour...
| Discours sur le colonialisme